Aymeric Maini

Aymeric Maini est Prix Cognac Blues Passions 2017

 

Aymeric Maini est une Sélection Région en Scène 2017

region-en-scenes_2017 

A 8 ans, Aymeric Maini rencontre sa première guitare. Comme beaucoup de parents, les siens se demandent si l’achat d’une guitare et d’un petit ampli était bien raisonnable . « On va voir si tu persévères ! » avaient-ils écrit, sur une grille d’accords. 25 ans plus tard, Aymeric Maini a tapé du pied sur plus de 400 scènes de l’Hexagone et d’ailleurs.


La rencontre était donc fusionnelle. Des années à déchiffrer à l’oreille les plus grands bluesmen que son père écoute : Buddy Guy, Bill Deraime, Eric Clapton, BB King, Marc Knopfler et plus ou moins tous les cd qu’il trouve à la maison.
Jouer devient un défi, et la découverte d’Hendrix et Stevie Ray Vaughan lui donne sa première « claque » musicale. Comment pouvaient-ils avoir autant de puissance dans leur son, en posant leurs notes avec autant de délicatesse et de finesse.. Une obsession qui prendra encore une autre ampleur en se plongeant dans les disques de Ben Harper et surtout Ray Charles, qui ajoutent à ça la voix, et pas de n’importe quelle manière. Tout donner, à chaque note. 

Après quelques groupes amateurs à l’adolescence et un crochet par quelques boulots pour payer le loyer, il commence sa carrière sur les routes avec David Le Deunff (Hocus Pocus) dans les bars et salles de Bretagne. Il écume toutes les scènes qu’il trouve sur son passage en solo ou en trio, jusqu’à jouer avec Hocus Pocus pour l’inauguration de Stéréolux en 2010, où il fait la rencontre de David Darricarrère qui produira son premier disque 5 titres éponyme en 2013. Après 3 années de tournée devant un public de plus en plus nombreux, Aymeric Maini sort son premier album « Sun Is Back On The Way » en 2016. La release party nantaise de ce disque dans ce même Stereolux résonne d’ailleurs encore dans l’esprit du public présent, lui donnant assez d’élan pour partir le défendre en quintet pendant 3 années supplémentaire dans tout le pays. 

En 2019, alors retiré de la scène depuis plus d’un an pour écrire ce deuxième album, Aymeric Maini compose sans relâche. Concentré sur une authenticité qui marque chaque titre de ce disque, plus Folk, plus épuré, le songwritter veut conquérir un nouveau public avec une sensibilité qu’il accepte aujourd’hui d’assumer pleinement. Un disque qui laisse la place aux chansons, aux histoires, et un nouveau spectacle qui rassemble toute l’expérience du crooner nantais, toujours aussi groovy et efficace, mais dans un tableau plus profond, comme une douce mélancolie aussi apaisante que le frisson d’un soleil d’hiver.

aymericmaini.com

Concerts à venir

Références : Région En Scène, Jazz à Vienne, Prix Cognac Blues Passion 2017, Blues Autour Du Zinc, Jazz Entre Les Deux Tours, Cully Jazz Festival, Stéréolux, Le VIP, La Citrouille, La Belle Électrique, Le Brise Glace, La Cave Aux Poètes, Viens Dans mon Ile, Bebop, Art Rock, La Deferlante, La Citrouille….

Aymeric Maini // Album « Sun is back on the way » // Mars 2016

Aymeric Maini album pochette web

En écoute ici

 

Aymeric Maini // EP 5 titres Eponyme // 2014

En écoute ici

Aymeric Maini – Sun Is Back On The Way

ITW : http://www.tohubohu-media.com/aymeric-maini-derniere-ligne-droite/

Live Report : https://www.indiemusic.fr/2017/02/15/yalta-club-aymeric-maini-le-ferrailleur/

 

Aymeric Maini – 1er EP 5 titres

par Cécile le 25 septembre 2013

Vous l’avez peut-être vu et entendu aux côtés de David Le Deunff (ex Hocus Pocus), Elodie Rama, ou encore David Darricarrère (Dtwice, Smooth). Après l’ombre, la lumière : le chanteur et guitariste Aymeric Maini a sorti le 23 septembre son 1er EP sur le label nantais Do You Like. 5 titres qui sonnent vrai.

C’est avec «I am home» et sa courte intro guitare/voix que s’ouvre cet EP. Et le ton est donné : une belle voix blues et un jeu de guitare fin, enlevé. Pas de doute, Aymeric Maini est bien «chez lui», dans son élément. Il évoque dans ses coups de cœur artistiques Stevie Ray Vaughan et Ben Harper, et cela s’entend, dans un solo d’électrique, dans le jeu slide au bottleneck («I can’t afford to love you») ou dans l’utilisation des voix et des choeurs («Have I grown»). A la première écoute, on pense aussi à Charlie Winston dans l’empreinte vocale et certaines rythmiques. Mais Aymeric Maini ne se contente pas de citations musicales, et c’est là tout l’intérêt de ces 5 chansons qui regorgent de sincérité et d’une certaine maturité. De son propre aveu, l’idée de cet EP n’est pas de lui mais de David Darricarrère, qui en assure la réalisation. Faire confiance aux bonnes personnes n’est pas la moindre des qualités pour un musicien, en voici un nouvel exemple. Aymeric Maini parvient à transmettre l’énergie groove et funky d’un «On my shoulder» comme la délicatesse et la grâce d’un «Till you’re bored» – véritable pépite dans sa mélodie et son interprétation. Et tout ça réuni donne simplement envie de le voir sur scène. Ça tombe bien, les occasions ne vont pas manquer dans l’ouest.

©Kulturalouest
http://www.kulturalouest.com/aymeric-maini-1er-ep-5-titres/

Crédits Photos : Jean-Marie JAGU

BOOKING :

LMP MUSIQUE

Michel AUDOUARD

michel.audouard@lmpmusique.fr

02 40 17 01 47

+33 7 83 85 30 81

 

 

TOURMANAGER / REGISSEUR SON

Yohann Goulais

goulais.yohann@gmail.com

+33 7 61 44 05 64

BIOGRAPHY AYMERIC MAINI

 

After a very noticed EP released in 2013 and more than 120 dates, Aymeric Maini took over the path of studios for the creation of his first album ‘Sun Is Back On The Way’ to be published in January 2016.

Presented in preview at Stereolux in Nantes, this first long project is part of a simple and authentic vein characterized by a decidedly organic sound. From this apparent spontaneity are outlined the features of a luminous record composed according to the meetings.

Travel book first, it was written during a year consisting of multiple journeys.

During these, music has proved to be an extraordinary vector of communication associated with the English language, in fact naturally omnipresent on the album.

But it is also the artistic complicities that have inspired ‘Sun Is Back On The Way’ singular soul:

Playing and singing with Julia Charler and David LeDeunff (Hocus Pocus) and directed by David Darricarrère (Smooth, Dtwice, Elodie Rama, Rum for Pauline, Pegasus, Elephanz), Aymeric Maini knew how to surround himself to produce sincere songs, strong of its fragilities impregnated with the elegant and timeless moisture of the soul.

Present both on the blues scene (first parts of Lucky Peterson, Maceo Parker, Ilenes Barnes or at the Cognac Blues Passion), and in pop rock venues (shows with Benabar, Cats On Trees, Luce, Mathieu Boogaerts) Aymeric Maini goes beyond genres and generations offering a unifying universe with many facets.

A second album is in preparation for 2018 and you can be sure to find Aymeric, solo, trio or quintet, on the roads to the concert halls and festivals.

aymericmaini.com